Communication

Vous avez parfois une impression de grand vide lorsque vous parcourez les pages d’un prestataire qui propose des solutions logiciels  ? Rassurez-vous vous n’êtes pas le seul !

La communication dans le monde du logiciel se veut expressément obscure : parsemée de termes pompeux, de schémas idylliques  et même parfois de vidéos d’illustrations expliquant des concepts sans rien en  démontrer… tout cela est dans un seul but : de vous transmettre un sentiment de maitrise et de crédibilité sans que vous ne lisiez, analysiez ni même compreniez le contenu.

​A défaut de concret, les acteurs du monde ICT se sont spécialisés dans l’art de transmettre une image de crédibilité et de notoriété, qui va leur permettre de vous imposer leur vision, leurs solutions, et mettre la main en toute confiance sur vos solutions d’entreprise.

Le grand défi de la communication en ICT consiste à transmettre un sentiment de pérennité, véritable fonds de commerce des sociétés de services qui garantissent, au même niveau que les compétences, une pérrenité  de leurs solutions : Mais là encore rien de souvent concret, la seule garantie que vous obtiendrez est une garantie de moyens et non de résultats, combien d'entreprises n'ont pas assisté à un défilement de chefs de projets ou de consultants du même prestataire, la pérrenité se limitant à la capacité à remplacer une ressource par une autre, mais les impacts sur la continuité de vos solutions seront rarements positifs vu la nécessité fréquente de repasser par la case départ ou presque.

Avec l’arrivée des logiciels libres et l’open source, la communication devient plus simple car essentiellement basée sur un prix d’attaque, voir la gratuité : une communication bien alléchante qui ne fait que revisiter et adapter celle utilisée depuis des décennies par les éditeurs grand publics : «  Le livret, le fascicule et la première pièce de la collection pour un prix dérisoire…» malheureusement tout le monde sait pertinemment ( excepté nos enfants ) que le coût final de la collection sera exorbitant par rapport à sa valeur réelle tant puisse moins que vous puissiez arriver à la fin de la collection…

Ne dit pas souvent que « Le bon marché coute cher » et je m'étendrai pas des couts finaux du "gratuit" ? Croyez-vous réellement qu'il en est autrement pour le monde ICT ? Ne soyons pas dupes, rares sont les  philanthropes dans ce métier et les économies que vous pourriez escompter risquent bien de se volatiliser en cout de service et perte de rendement, bien des acteurs qui ont cru au miracle du "logiciel libre" sont revenus en arrière concluant à une facture finale supérieure et une diminution de productivité.

Ainsi, au contraire de beaucoup d'acteurs j’ai choisi de communiquer et de collaborer de façon transparente avec mes clients et choisi d'expliquer clairement les avantages, inconvénients et les risques des solutions que nous proposons afin de trouver celle qui vous convient le mieux plutôt que de vous donner l’illusion de « maîtrise totale » qui cache souvent de nombreux points d’interrogation. Malgré mes références et ma vitrine de projets réussis, un développement a toujours une part de possibilité d’embuches et est parfois source de tensions et remises en question des parties, autant d’élément qu’il faut connaitre et gérer sur sa durée, ce qui rend la communication un élément essentiel à la réussite, combiné à la culture de la qualité : A propos de la qualité